le blog de cap océane les grands auteurs de la pensée.com

25 janvier 2019

Majestueux.

Posté par cap-oceane à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


23 janvier 2019

Etudes Grecques.

 

 

Rien d' étonnant a voir liés les gestes religieux et les gestes politiques : les Dieux et les hommes forment une société ; ils vivent ensemble dans une grande collectivité. Regardez les agir. Les hommes appellent les Dieux pour qu' ils soient présents a la féte et meme, dans le cas des Muses, pour qu' elles y participent par leur chant. S' il y a un spectacle en l' honneur des Dieux, on les appelle pour qu' ils viennent voir.

J.D.

Posté par cap-oceane à 13:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Etudes Grecques.

 

 

Les actes de culte eux memes, priéres, sacrifices, purifications, accompagnent aussi bien les gestes politiques : tout rassemblement de citoyens commence par des rites de purification et des priéres aux Dieux. Mais ces actes de culte visent le bonheur collectif, la paix, la prospérité, et ne s' intéressent aucunement au bonheur de l' individu, en cette Vie ou dans l' autre. Ce qui expliquera, disons le tout de suite, la grande vogue que connaitrons progressivement les cultes a mystére, avec leurs rites d' initiation personnelle et leur promesse de Vie bienheureuse aprés la mort. Leur implantation ira d' ailleurs de pair avec l' essor de plus en plus grand de l' individualisme, meme politique, et la recherche du bonheur individuel.

J.D.

Posté par cap-oceane à 13:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Etudes Grecques.

005

 

Les fétes de la Cité, nombreuses et brillantes dans un état comme Athénes, jalonnent le calendrier annuel : elles ne dissocient guére l' hommage aux Dieux en l' honneur de qui elles sont célébrées, et la fierté nationale, le sentiment d' appartenance, qu' elles ont pour but de créer et de raffermir.

J.D.

Posté par cap-oceane à 00:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 janvier 2019

Adorables Piquants........

Posté par cap-oceane à 23:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Etudes.

 

 

Il suit que, fondamentalement, tous les peuples de la Terre ne vivent pas des memes "structures", sauf en quelques époques privilégiées, qui sont des Ages d' Or, des  Re - Créations du Monde. Une hypothése de travail audacieuse, que semble confirmer l' étude des groupes sanguins chez les diverses races, serait que cette pérennité des croyances et des rites correspond effectivement a une permanence biologique : tandis que les groupes A purs, en voie de disparition, se trouvent chez les vieux peuples aux Dieux Solaires, les groupes B se rencontrent surtout chez les Orientaux aux cultes Lunaires ou Serpentiformes, etc. Mais la confrontation des ensembles mythiques, cosmogonies, mythologies, astrologies, panthéons, révéle que, sous l' apparente diversité des cultes et des symboles, passent, meurent, renaissent et s' entrecroisent quelques thémes essentiels. Les peuples les expriment de maniéres différentes, mais sans les modifier, comme on traduit un  texte sans en trahir le sens. Or, cette coincidence , n' est pas le propre des croyances Archaiques, ni la Révélation de quelques illuminés.

C.P.

Posté par cap-oceane à 23:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Etudes Grecques.

 

 

On voit tout de suite qu' il serait difficile de séparer la mythologie de la religion, dont elle est une manifestation évidente. Sans vouloir prétendre comprendre d' un seul coup d' oeil la religion Grecque, son esprit, ses manifestations, sa place dans la Cité, il s' impose ici que l' on tente, au moins briévement, d' examiner ce que pouvait étre le sentiment religieux d' un Grec, quel regard portait sur les Dieux et les héros le peuple des Cités Grecques. Dans les premiéres lignes de l' étude qu' il consacre a la mémoire de Socrate, Xénophon rappelle l' acte d' accusation qui devait mener le philosophe Athénien a son procés public, et a la mort, en 399. " Socrate est coupable de ne pas reconnaitre les Dieux reconnus par l' Etat et d' introduire des Divinités nouvelles ; il est coupable de corrompre les jeunes gens." ( Xénophon, les Mémorables.) Socrate est condamné a mort parce qu' il ne reconnait pas les Dieux de la Cité, c' est donc dire que de ne pas accepter les Dieux reconnus par l' Etat fait qu' on n' est pas un bon citoyen. Telle est de Facto la situation dans les Cités Grecques, ou l' on ne distingue aucunement le temporel du spirituel, pour utiliser des termes d' appartenance, qu' elles ont pour but de créer et de raffermir.

J.D.

Posté par cap-oceane à 21:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Etudes Grecques.

 

 

Les Grecs ont eu des penseurs et une histoire qui leur ont permis de se voir eux memes par rapport au Monde, et d' en conclure que " L' homme est la mesure de toutes choses ", selon la célébre formule de Protagoras. Ce qui ne les a pas empéchés de sentir au - dessus d' eux une foule de Forces imprévisibles et contraignantes : a certaines d' entre elles, le Grec donnera un statut de Dieu, fait a son image et a sa ressemblance. Mais il reste une grande quantité de Forces mineures, parfois bien abstraites mais combien inévitables dans sa Vie quotidienne. Tout ce Monde de signes, toutes ces présences, tous ces objets qui prennent un sens, il lui fallait sans cesse les lire et les déchiffrer, les amadouer, les rendre favorables a son égard et meme, valeur hautement morale pour lui, ruser avec eux ! Telle sera l' Essence de la mythologie Grecque, telle aussi sera sa fonction. Il faudra revenir sur le sujet. Pour le moment, retenons simplement que la mythologie Gréco - Romaine, c' est un systéme de Création légendaire ou les Grecs ont cherché a inscrire les traits marquants de leur Univers religieux, dans un effort continu pour traduire en termes de récit la physionomie du Sacré, la configuration de l' au - dela, la géographie du Monde Surnaturel qui étaient propres a leur culture.

 

J.D.

Posté par cap-oceane à 20:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Etudes.

 

Il suit également que certaines pratiques Tribales, commémorant le passage de plusieurs Dieux, peuvent atteindre a une extréme complexité. Cette pérennité des croyances et des rites ne doit pas surprendre. Le mythe est quelque chose qui perdure a travers tous les événements anecdotiques de l' Histoire. Son objet - quel que soit le mythe - est d' éterniser la " Structure " dans laquelle ont vécu la tribu ou le peuple au temps de leur splendeur : Suprématie Divine ou Science Universelle, Terre Fertile ou Don de Prophétie. Et le rite cultuel, de meme, a pour fonction de renouveler éternellement l' Age d' Or ou l' Origine du Monde ou l' Ancétre modéle ou le Sage Primordial.

C.P.

Posté par cap-oceane à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Etudes.

 

 

A notre époque, bien des chercheurs se sont penchés sur les civilisations mortes ; et, de leurs découvertes, naissaient des rapprochements inattendus et saisissants entre les Anciens mythes des Egyptiens et des Indiens, des Chinois et des Sumériens, des Japonais et des Grecs. La encore, l' idée d' une science Sacrée Universelle s' imposait a l' observateur. Certains ne craignent plus de développer jusqu' a son terme une hypothése si séduisante. De nombreuses études récentes défendent la thése d' un Monothéisme Primitif, commun a toutes les tribus, a tous les peuples. Les textes Antiques cités, recouvrent curieusement des textes Indiens des deux Amériques, Berbéres et Africain. Ils apportent des arguments a ceux qui pensent, comme Voltaire, " Qu' on a commencé d' abord, par connaitre un seul Dieu et qu' ensuite la faiblesse humaine en a adopté plusieurs." Néanmoins, les témoignages et découvertes des ethnologues et des archéologues ne permettent pas d' adhérer pleinement a cette profession de Foi. S' il semble assuré que tous les peuples, en une certaine période de leur histoire, ont adoré un Dieu Unique, il faut admettre que ce ne furent pas, a toutes époques et en tous lieux, des Dieux semblables. Alors meme que les plus hautes civilisations accédaient a la conception d' un Dieu Astral, capable de s' intégrer des symboles successifs, Elohim, Amon, Brahma, la Grande Déesse, le Souverain d' En Haut, nous verrons que le Dieu demeurait lié a son mythe Originel : Elohim ou Amon a la Mana, Brahma a l' Oeuf Primordial, la Grande Déesse a l' Epi, Chang Ti au Serpent Jaune. Il suit que toutes les Traditions Tribales gardent souvenir d' un Dieu Unique, mais dont les moyens d' action purent étre la Création ou la Justice, une certaine Connaissance ou un certain Amour, sinon une sorte de Folie rieuse, qui réduisait les hommes a des roles de pantins.

C.P.

Posté par cap-oceane à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :