Ont Augmenté De, Brousse Röschen

 

 

 

 

L' amour 5D.

 

 

 

Une relation qui nous permet de trouver cet amour en nous pour mieux le partager, au lieu de le chercher en l' autre et d' avoir peur de le perdre.

 

C' est une fusion de l' intérieur et non de l' extérieur. On voit dans les yeux de l' autre le un du tout, qui n' est autre que nous meme, et on l' offre en retour, sans attente.

 

Une relation qui nous aide a retrouver ce que l' on a perdu au fil des souffrances accumulées, et qui a provoqué cette peur d' étre blessé, décu, abandonné.....Elle nous aide a la transcender et le coeur peut ainsi aimer d' un amour absolu.

 

Pouvoir donner la confiance a l' autre au nom et a la mesure de la confiance que l' on s' accorde !

 

Une relation ou le coeur est heureux parce qu' il est amoureux et qu' il se laisse porter par l' amour dans l' inconditionnalité de la confiance absolue, de ses sentiments nus, de la reconnaissance de la beauté du sentiment lui meme.

 

Puis, une fois la beauté éveillée par l' autre, il nous faut l' intégrer pour que le sentiment éprouvé se fasse expression de l' amour divin reconnu, et gratitude ressentie envers celui/celle qui nous a aidé.

 

Il faut néanmoins passer le cap de la grace, qui nous demande de mourir a nous meme ( de cette petite mort ) pour étre activé par une multitude de détachements ( petits et grands ) envers l' étre aimé.

 

Il faut étre conscient que pour vivre la plénitude de cette nouvelle relation, il faut en supporter l' intensité, cette puissance qui fait battre le coeur d' une amplitude telle qu' on peut craindre de ne pas étre en mesure de la contenir. La plénitude fait définitivement partie du plaisir de l' amour de la nouvelle dimension.

 

De belles aventures en perspective, n' est ce pas ?

 

Des aventures ou non seulement les ames s' aimeront d' un amour inconditionnel, total, voire cosmique, mais ou elles se supporteront mutuellement pour décupler leur force d' amour, dont elles pourront inonder ensemble et en conscience toute la planéte.....

 

Patrice Zen.