Coucher De Soleil, L'Aube, Nature, Pac

 

 

La notion meme de secret, indispensable a l' alchimie comme aux autres sciences ésotériques traditionnelles, constitue a elle seule une véritable monstruosité aux yeux du savant moderne. Le secret n' apparait, dans les connaissances modernes, qu' imposé de l' extérieur, par les autorités, dans l' utilisation technique de certaines découvertes scientifiques : il tiendra a des raisons militaires ou industrielles ; mais il n' existe pas en principe pour la recherche scientifique de base. Au contraire, le secret est indispensable a l' alchimie ; il ne lui est nullement extérieur, additionnel. On avait pu penser que le secret alchimique tenait uniquement a une nécessité, bien compréhensible, d' éloigner les curiosités malveillantes ; mais ces causes, réelles, certes, ne sont nullement les seules. On pourrait meme faire un paralléle avec ce qui se passe pour les rites des sociétés secrétes initiatiques. Si la franc - maconnerie a pignon sur rue en de nombreux pays, ce n' est pas pour cela qu' elle y cesse de pratiquer des rites réservés a ses seuls affiliés. La notion de sacré, indispensable pour comprendre l' alchimie, n' a elle non plus aucun sens dans la science moderne.

 

S.H.