Campanule, Fleur, Couleur, Floraux

 

Qu' est ce que ce philosophe ennemi de toutes les conceptions modernes auxquelles nous sommes attachés - Christianisme, rationalisme, progressisme, morale du devoir, démocratie, socialisme - aurait a nous apprendre sur notre présent ? Et d' abord, qu' est ce qui de la pensée de ce philosophe subsiste dans le présent ? A l' évidence, la philosophie de Nietzsche survit aujourd' hui sous la forme d' une rhapsodie d' expressions colorées : " Deviens qui tu es ", " Dieu est mort ", " La Vie est femme "......Peu de penseurs pourraient se prévaloir d' avoir atteint pareille popularité posthume armés de leur seul index. C' est que Nietzsche s' est exprimé dans un style lyrique. Ses aphorismes sont souvent illuminants comme des flasches. Le philosophe jette les idées comme des tentations et il est difficile d' y résister. En choisissant la forme aphoristique, il se serait exposé a voir sa pensée réduite a des conclusions ou a des préceptes. Or, chez Nietzsche comme chez tout autre philosophe digne de ce nom, il n' y a pas de concept neutre, c' est a dire de concept qui pourrait étre employé sans référence a tout un systéme d' idées qui lui donne sens. Certes, l' auteur a fustigé les batisseurs de cathédrales d' idées et c' est d' ailleurs dans cette détestation de la forme More Geometrico de la vieille Philosophia Perennis que s' origine le choix Nietzschéen d' un discours fragmentaire. Pour autant, la philosophie en miettes de Nietzsche n' est pas réductible a des miettes de philosophie. On ne pourra séparer sans dommage les notions d' éternel retour, de surhomme ou de volonté de Puissance de la doctrine d' ensemble, meme si celle ci, il faut bien en convenir, est introuvable. C' est ainsi la doctrine dont ces notions dépendent qui doit étre rendue tout entiére présente.

 

N.O.