Si tout au long de son histoire agitée et trop souvent dévastatrice, l' étre humain s' était arrété plus qu' il ne l' a fait, pour compatibiliser ces moments rares ou il puise dans son étre intérieur les causes essentielles de ses pensées et de ses actes, il aurait dans doute constaté, non sans stupéfaction, la disproportion considérable entre la passion démesurée et dévorante qui le pousse dans cette conquéte aveugle et ininterrompue de la nature et du Monde qui l' entoure, et le besoin contemplatif irrésistible de cette connaissance supérieure qui le fait pénétrer au coeur meme de son étre a la recherche de sa nature réelle et de son ultime Vérité. A la recherche de sa Véritable humanité. Le désir de conquérir l' autre avant de se connaitre soi meme, avant de s' étre conquis soi meme, est certes une des plus erreurs de l' homme, qui a conduit l' humanité et notre planéte dans la tragique impasse matérialiste que nous observons aujourd' hui.

J.L