21 janvier 2018

Les Upanishads.

        Il existe bien sur déja diverses traductions des Upanishads circulant depuis de nombreuses décades parmi une élite d' Orientaliste. Si certaines sont parvenues a ma connaissance, je ne me suis néanmoins reposé sur aucune d' entre elles pour la préparation de cette étude, a l' exeption peut étre de la plus académique, l' oeuvre remarquable de Robert Ernest Hume, moins sans doute en guise de référence, mais plus comme un signe d' hommage et de fidélité a mon premier professeur de Sanskrit Kéralite, qui... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 janvier 2018

Métaphysique Hindoue.

        Enfin, le mythe scientifique classique de l' Occident n' a cessé depuis de nombreux siécles de dicter a notre pensée la thése que toute connaissance acceptable repose obligatoirement soit sur des objets extérieurs soit sur des formules mathématiques écartant dés lors l' idée d' une thése plus globale qui accepterait l' imagination et l' intuition - voire l' irrationel - comme des sources tout aussi plausibles et respectables que les chevaux de bataille académiques des rationalistes. Bref, le divorce... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 00:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 janvier 2018

Les Upanishads.

        Il va de soi que, dans une telle entreprise, j' ai été confronté a plusieurs difficultés linguistiques et épistémologiques, que j' ai choisi de résoudre en prenant certains risques. En premier lieu, le risque de ne pas m' astreindre a un littéralisme rigoureux qui aurait eu pour effet de trop faire appel a l' intellect. Le risque, par ailleurs, de privilégier davantage le contenu que le contenant, c' est a dire d' éclairer le sens de l' intérieur, quitte a prendre des libertés de langage pour ce qui... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 23:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 janvier 2018

Métaphysique Hindoue.

      Derriére son fourmillement haletant, notre siécle, ou l' extraversion est devenue dogmatique, cache une intériorité désemparée, désertifiée souvent par les viols clandestins d' une industrie médiatique de la violence et de la médiocrité. La vie intérieure de la plupart des gens est littéralement mobilisée par des impératifs socio - économiques qui leur sont insidieusement injectés, tels de véritables virus, bien souvent au détriment de leurs réels besoins psychologiques, culturels et vitaux. Dans la plupart... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 02:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 janvier 2018

Les Upanishads.

      Présenter aujourd' hui ces textes initiatiques trois fois millénaires, dans le contexte tumultueux que traverse l' humanité entiére, ne reléve pas d' un luxe ou d' un caprice d' intellectuel. Bien au contraire, cela m' est apparu comme une brulante nécessité. C' est également, d' une part, un privilége et, d' autre part, une entreprise a hauts risques.   Dans cette démarche j' ai été animé par deux impératifs complémentaires. Le premier s' appuyait sur une fidélité inconditionnelle au message original... [Lire la suite]
17 janvier 2018

Métaphysique Hindoue.

    Les informations qui nous viennent  chaque jour des quatre coins de notre planéte nous confirment dramatiquement que notre culture contemporaine est une culture technocrate, guerriére et mercantile, et, si des millions de protagonistes dociles et inconscients participent malgré eux aux croisades vers des pouvoirs d' achat en guise de Terre Promise, il n' en reste pas moins évident que la plupart des humains, de ce coté ci de la planéte, derriére le masque pétrifié de leur personnalité sociale, sont atteints d'... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 22:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 janvier 2018

Les Upanishads.

    Vous l' aurez deviné, cette petite histoire imagée était symbolique. Elle ressemble aux nombreuses histoires qui agrémentent la plupart des textes de Sagesse de l' Inde. Cette histoire est une métaphore de l' évolution du message védique né de la conscience visionnaire d' une poignée de mystiques exceptionnels.Au milieu de notre histoire symbolique, " L' été le plus glorieux de ce jardin Antique " est celui qui donna naissance a ces textes essentiels, d' une limpidité exemplaire, que sont les Upanishads, véritables... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 22:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 janvier 2018

Les Upanishads.

      Ce long printemps périclita graduellement en un automne sévére qui vint assécher la plupart des essences jusqu' a flétrir les efflorescences des plantes - méres. Seules, dans quelques recoins ombragés, parfois dans une poignée d' humus blottie contre la rocaille, de jeunes pousses résistérent, économisant leur séve et leur parfum pour l' avénement d' un autre printemps. Ce printemps arriva lorsque de nouveaux jardiniers arrosérent les jeunes pousses éparses, les sortant de leur isolement pour les transplanter... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 janvier 2018

Métaphysique Hindoue.

    En refusant de mettre en oeuvre, sous toutes ses formes le " Connais toi toi meme " cher a Socrate, notre civilisation extravertie s' est orientée fatalement vers une culture guerriére d' agression et de domination plutot que d' Amour et de partage. C' est en se projetant hors de lui meme - un " Lui meme " qu' il s' est rarement donné la peine d' approfondir - qu' au cours de tant de siécles l' homme a gaspillé l' humanité réelle qui sommeille en lui depuis son origine, au prix d' aboutir a notre époque tumultueuse,... [Lire la suite]
17 janvier 2018

Les Upanishads.

    Tout Destin connait des élévations et des chutes, des rayonnements et des assombrissements, des consécrations et des humiliations. Des Zéniths et des Nadirs. Tout Destin traverse des saisons contradictoires, au point que l' ame peut vivre pendant toute une vie une saison en enfer, pour renaitre, soudainement, dans la Lumiére de l' été.   Les Traditions, elles aussi ont leurs printemps et leurs étés. Elles connaissent également des automnes et des hivers. Si au cours de leur été la flamme intérieure courtise... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 04:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :