26 octobre 2018

études Grecques.

    La Mantique est donc la traduction spontanée par la parole des images inconsciemment percues par la partie la plus grossiére de l' Ame, au moyen d' un organe que les Devins avaient de tout temps signalé pour étre le siége des manifestations Fatidiques. Ces memes images, vaguement entrevues pendant le sommeil, constituaient les Songes que l' on pouvait traduire aprés coup, mais artificiellement, en langage Prophétique. La philosophie Platonicienne accueillait et expliquait ainsi toutes les pratiques Divinatoires. Il est... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 00:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 octobre 2018

études Grecques.

    Telle est la construction éminemment originale que Platon éléve, comme une autre Tour de Babel, pour monter de la terre au ciel. La philosophie en habite le sommet, et la Mantique est au bas, a la portée du vulgaire. Il est désormais superflu de se demander quelle était au juste l' estime que Platon faisait de la Divination. Pour lui, toute science est Surnaturelle, et la Mantique n' est que le premier degré du Savoir, la connaissance instinctive. S' il lui attribuait, dans son Etat modéle, une si grande importance, c'... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 septembre 2018

études Grecques.

    Rien n' autorise pourtant a croire que la Foi de Platon en la Divination n' ait pas été sincére, car il ne s' est pas contenté de faire une large place a cette science dans la société qu' il révait ; il s' est occupé aussi d' en donner la théorie philosophique. Platon distingue, comme tout le monde l' a fait aprés lui, deux méthodes générales de Divination. L' une, fondée sur l' interprétation conjecturale des signes extérieurs, produit cette Divination que Platon, habile a jouer avec des étymologies arbitraires,... [Lire la suite]
22 septembre 2018

études Grecques.

    Aprés avoir appuyé sur la Tradition et les coutumes religieuses l' autorité de la Mantique, Platon fait reposer la Tradition elle meme sur la Révélation. C' est un raisonnement qui n' est pas irréprochable ; mais les Vérités pratiques n' en sont pas moins Vraies pour étre indémontrables autrement que par cercle vicieux. Platon enseigne donc que les institutions religieuses sont fondées sur des Révélations faites soit par des Oracles, soit par des apparitions Surnaturelles, soit par l' inspiration individuelle. Ceux qui... [Lire la suite]
22 septembre 2018

études Grecques.

    Platon affirme qu' en fait, les Oracles de Dodone et de Delphes ont rendu a la Gréce de grands services. C' est a ce point de vue utilitaire que se place le prétre égyptien dont le Timée reproduit une conversation avec Solon. Ce théologien met la Mantique a coté de la médecine, deux sciences qui, selon lui, auraient été systématisées par la Déesse Neith, puis transportées en Attique par cette meme Déesse, connue des Grecs sous le nom d' Athéné. Le rapport entre la Mantique et la médecine est doublement justifié, par la... [Lire la suite]
21 septembre 2018

études Grecques.

    Socrate pratiquait ainsi la Divination pour son compte et meme pour celui des autres ; il était Prophéte en répétant les avertissements de son Génie, Devin en interprétant les Songes, comme il le fit pour lui meme quelques jours avant sa mort. La Foi en la Mantique n' a recu de Socrate aucune atteinte ; elle a meme été introduite par lui dans la philosophie avec son caractére Surnaturel et mise a la place d' honneur. Le Platonisme héritera de cet esprit religieux en le poussant du coté du Mysticisme, mais les premiers... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 20:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 septembre 2018

études Grecques.

    Déterminé a ne pas troubler par des spéculations théoriques l' accord qu' il voulait établir entre la philosophie et le sens commun ; peu curieux, d' ailleurs, de science désintéressée, Socrate voyait dans la Divination un instrument de succés, par conséquent, de bonheur ; et, comme le bonheur des hommes est le principal souci de la Providence, il pensait que la Divination, démontrée en fait, était assez justifiée en théorie par son utilité. Il obéissait, pour son propre compte, aux Oracles et recommandait a ses amis... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 01:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 septembre 2018

études Grecques.

    Socrate n' avait pas a démontrer la possibilité de la Divination, puisqu' il en acceptait tout d' abord la réalité. " Lorsque, dit il, nous ne pouvons prévoir ce qui nous sera utile dans l' avenir, les Dieux ne viennent ils pas encore ici a notre secours ? Ne révélent ils pas par la Mantique, a ceux qui les consultent, ce qui doit arriver un jour, et ne leur enseignent ils pas l' isue la plus heureuse des événements ? Quand ils parlent aux Athéniens qui les interrogent au moyen de la Mantique, crois tu qu' ils ne te... [Lire la suite]
Posté par cap-oceane à 23:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 octobre 2017

Religion Dans L' Antiquité.

        La philosophie.         L' attitude de Xénophane en face des préjugés populaires était plus dédaigneuse, parce qu' il opposait a la religion héllénique et a ses livres sacrés une conception plus haute de la divinité, et qu' il s' indignait de voir la majesté de l' étre absolu, substance éternelle des choses, honteusement défigurée par la mythologie anthropomorphique. Il devait prendre en pitié l' orgueilleuse sottise de l' homme qui se propose avec tant de complaisance a l'... [Lire la suite]
29 juillet 2017

Religion Dans L' Antiquité.

      La philosophie.       Aussi Pythagore a t il, dans la légende, comme un faux air de magicien et de prophéte, et les auteurs s' accordent a nous dire que lui et ses disciples se sont occupés avec prédilection de la mantique. Un certain Andron d' éphése, recueillit, dés le quatriéme siécle avant notre ére, les prophéties de Pythagore. Plus tard le néo - pythagorisme ne fit que développer en ce sens la réputation du maitre passé a l' état de figure mystique. Lucien attribue a Pythagore, avec... [Lire la suite]